Le progrès est-il dangereux ?
Dialogue contre les idées reçues

Par Arnaud BENEDETTI et Catherine BRÉCHIGNAC

Date de parution : 22/10/2019

Collection Quoi de neuf en sciences?

EAN : 9782379310843

Nombre de pages : 176

Prix : 20.00 €

Le progrès est une flèche qui déchire les consciences. Quel partage des eaux incite certains d’entre nous à s’en faire les artisans et d’autres les contempteurs ?

Au fil d’un dialogue riche en références, en échappées, en digressions, l’une des plus grandes scientifiques françaises, la physicienne Catherine Bréchignac se confronte aux objections, appréhensions et résistances d’Arnaud Benedetti, professeur associé en histoire de la communication à Paris-Sorbonne.

En se saisissant de 7 grands enjeux de notre époque (les écrans, la communication, les fake news, l’intelligence artificielle, le transhumanisme, la planète et les limites), ils s’interrogent sur la vitesse, le temps, la politique, la science, notre rapport à la technologie, la nature, etc. Mais le fil directeur de leur dialogue les ramène toujours à la question du progrès : quand l’un doute, l’autre explique ; quand l’un s’inquiète, l’autre rassure ; quand l’un en appelle à une forme d’irrationalité incompressible, l’autre souligne le rôle de la raison. 

Un face-à-face détonnant qui fait de ce livre un objet à part : à la fois essai, controverse et récit. 

Parce que la peur ne rend pas plus intelligent…

Biographie :


Catherine Bréchignac, ancienne directrice du CNRS, est aujourd'hui secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences et ambassadrice déléguée à la science, la technologie et l’innovation. 

Arnaud Benedetti, professeur associé à Paris-Sorbonne, ancien directeur de la communication de l’Inserm, du CNES et du CNRS, est le rédacteur en chef de la Revue politique et parlementaire.

Les actualités

[Vidéo] Le Progrès est-il dangereux ? - Cycle Je dis Science !

Le progrès est une flèche qui déchire les consciences. Quel partage des eaux incite certains d’entre nous à s’en faire les artisans et d’autres les contempteurs ?

03/09/2020